FRENNL

Le musée est momentanément fermé

D'importants travaux de mise aux normes (stabilité, électricité, sécurité, peinture...) sont actuellement en cours. La réouverture est prévue pour l'été 2021. Nous serons heureux de vous accueillir dans un cadre rénové.

Notre site web est en chantier

Tout comme le musée, notre site web fait peau neuve. Cette rénovation prend du temps. Vous retrouverez progressivement tout l'ancien contenu dans une présentation plus attrayante. Merci pour votre patience.

Pas à pas, le musée évolue...

...vers une présentation plus large des 18e et 19e siècles à Saint-Hubert, dans une scénographie plus contemporaine. Les premiers changements seront visibles dès la réouverture. Venez nous redécouvrir !

Bienvenue

L’asbl Musée Pierre-Joseph Redouté (1759-1840), fondée à Saint-Hubert le 7 juin 1984, a pour but de promouvoir la connaissance et le rayonnement du peintre-botaniste, né à Saint-Hubert le 10 juillet 1759, de sa famille et des artistes de son époque qui ont enrichi le patrimoine culturel de la ville de Saint-Hubert, de l’Ardenne et du Luxembourg, ainsi que la conservation de leurs œuvres, de leur esprit et de leurs souvenirs.

En 1987, la ville a mis à sa disposition l’immeuble situé au numéro 11 de la rue Redouté, face à l’emplacement de la maison natale de l’artiste, détruite lors d’un bombardement à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cet immeuble héberge maintenant le Musée Pierre-Joseph Redouté qui présente en permanence des œuvres originales du « Raphaël des fleurs », des objets qui lui ont appartenu et quelques gravures de son jeune frère, Henri-Joseph.

Le musée accueille également des expositions temporaires.

 

Sur notre blog

Feb 15, 2021 |
Publications, Musée,  |
StreBe

Le Musée P.-J. Redouté conserve et expose un portrait de Pierre-Joseph Redouté attribué à Louis-Léopold BOILLY (1761-1845). Cette œuvre n’a jamais été documentée. La publication récente, sous la direction d'Étienne Breton et Pascale Zuber, d’un imposant ouvrage de quelque 1 500 pages, en deux volumes, sur le peintre Boilly a incité Richard Jusseret à effectuer quelques recherches.

Feb 15, 2021 |
Publications,  |
StreBe

La décision de faire ériger, à Saint-Hubert, une fontaine publique destinée à « perpétuer la mé­moire d’un de nos compatriotes dont la réputa­tion est européenne » fut prise par le Conseil communal de Saint-Hubert le 27 juillet 1845, soit un peu plus de cinq ans après la mort de Pierre-Joseph Redouté à Paris. Mais il fallut attendre quinze ans pour pouvoir réunir les fonds nécessaires ; les travaux de la fontaine furent réceptionnés le 28 septembre 1860.

Feb 15, 2021 |
Publications,  |
StreBe

L’immeuble sis à Saint-Hubert, au numéro 29 de la place du Marché, conserve une peinture murale de P.-J. Redouté signée par l’artiste et datée de l’année 1777. Cette œuvre, connue de l’Institut Royal du Patrimoine artistique (IRPA) et qui figure dans son inventaire photographique dès 1927,  ne bénéficie pas actuellement de mesures de protection.